Comment fonctionne un réseau de distribution d’eau ?

Comment fonctionne un réseau de distribution d’eau ?

Fonctionnement du réseau

Un réseau de distribution d’eau s’étend sur des milliers de kilomètres et alimente des milliers de foyers. L’eau consommée par ces différents foyers est le fruit d’un processus de traitement et de stockage, mettant en œuvre de nombreux dispositifs, dont la plomberie. La mise en place dudit réseau répond à des techniques spécifiques qui permettent d’en assurer la qualité. Ainsi distingue-t-on deux grandes étapes dans ce processus :

  • la production d’eau potable,
  • la distribution d’eau potable.

L’étape de la production se décline à son tour en des sous-étapes que sont :

  • le captage,
  • le traitement,
  • l’adduction,
  • le stockage.

Encore appelée pompage ou prélèvement, l’étape du captage consiste à récupérer l’eau à l’état pur et en provenance de diverses sources. L’eau peut donc provenir des nappes phréatiques, des rivières souterraines, des nappes d’accompagnement de cours d’eau, des lacs, des étangs, ou de la mer. On parle de captage superficiel en ce qui concerne une eau provenant d’une source à la surface du sol, et de captage souterrain lorsqu’elle est prélevée d’une nappe.

L’étape du traitement suppose une transformation de l’eau pour la rendre consommable. C’est l’étape où l’eau suit plusieurs procédés à travers des réactions chimiques, pour en extraire les particules et les éléments nuisibles à l’organisme. Le traitement est fonction de la qualité de l’eau et des normes exigées dans chaque pays.

Le réseau d’adduction est l’ensemble des canalisations et des dispositifs de plomberie d’un diamètre inférieur à 300 mm, et qui permettent l’acheminement de l’eau. Le stockage, dernière étape du processus, consiste à conserver l’eau dans des réservoirs pour le distribuer en temps voulu.

La distribution, étape ultime du fonctionnement d’un réseau d’eau

Le réseau de distribution d’eau est composé de canalisations de diamètre inférieur à 300 mm, et de dispositifs favorisant l’acheminement de l’eau des réservoirs vers les ménages. On distingue deux types de réservoirs qui stockent l’eau :

  • les bâches au sol,
  • les réservoirs sur tour.

L’eau est relayée depuis les lieux de stockage à travers le branchement des tuyaux du réseau de distribution, pour parvenir aux robinets des maisons, via leur plomberie. Pour une gestion optimale de la circulation de l’eau, le réseau fait usage des réducteurs ou suppresseurs de pression, en vue d’augmenter ou de baisser la pression de l’eau selon le cas. Il peut parfois recourir aux interconnexions afin d’alimenter ponctuellement ou régulièrement les ménages, en cas d’absence d’eau, en reliant leurs réseaux d’eau entre eux.

En consultant notre annuaire, des experts et professionnels de la distribution d’eau pourront davantage vous prodiguer de conseils sur le fonctionnement du réseau. Pour aller plus loin dans les étapes, n’hésitez pas à les contacter pour l’installation de compteurs d’eau ou encore pour le réglage du débit.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser