Comment savoir si l’eau de mon habitation est polluée ?

Comment savoir si l’eau de mon habitation est polluée ?

L’eau du robinet peut-elle être polluée ?

Dans un souci du respect des normes de qualité, contrôles et analyses s’effectuent régulièrement sur le réseau de distribution en eau potable. Loin des idées reçues, c’est dans les habitations situées en ville, et même dans les grandes villes, que la qualité de l’eau du robinet est considérée sans risque pour la santé. En milieu rural, là où l’agriculture se pratique de façon intensive dans certaines régions, il n’est pas rare de constater qu’elle contient des traces de nitrates, pesticides, voire de sélénium. Si vous habitez le quart nord-est du pays, c’est sûrement votre cas. Et si le sous-sol de votre région de résidence est granitique, c’est la radioactivité naturelle qui pollue ce qui s’écoule de vos robinets. Une pollution qui peut être, par ailleurs, bactériologique à la suite d’un manque ou d’un surplus de traitement.

Comment savoir si l’eau de mon habitation est polluée ?

Le réseau en eau potable est surveillé quasi en permanence par le service SEDD (Santé Environnement des Directions Départementales) de la DDASS (Action Sanitaire et Sociale) en prenant en compte plus d’une cinquantaine de paramètres. L’action consiste en des prélèvements d’échantillons et des analyses complètes qui s’effectuent plus fréquemment en période de pluies abondantes, mais aussi de travaux entrepris sur le réseau. Vous aimeriez bien savoir si l’eau de votre habitation est polluée ? Sachez que vous pouvez procéder vous-même à des vérifications qui vous indiqueront si les canalisations de votre habitation sont « propres ». Pour ce faire, vous trouverez dans le commerce :

Contactez un professionnel qui vous aidera à maîtriser la lecture de ces tests.

Des solutions pour en finir avec l’eau du robinet polluée

Mais, puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, il est possible de lutter contre ces éléments polluants qui viennent entacher la qualité de l’eau de nos habitations, à l’aide :

  • d’un système de filtration à cartouche ou catalyse qui retient le calcaire et les nitrates ;
  • de cartouches de charbon actif, efficaces pour absorber les résidus de chlore, de pesticides, de radon (gaz radioactif) ;
  • d’un osmoseur, un appareil installé sous l’évier et destiné à purifier et adoucir l’eau du robinet qui devient consommable, car non polluée.

En savoir plus :

Les prescriptions en matière d’hygiène sanitaire