Chauffe-eau thermodynamique

chauffe eau thermodynamique

Parmi les différentes productions d’eaux chaudes existantes, le chauffe-eau thermodynamique est une solution écologique fondée sur l’aérothermie : l’eau chaude est produite à partir de l’air environnant. Il présente d’indéniables avantages.

Le principe du chauffe-eau thermodynamique

À l’instar d’un chauffe-eau classique, ce type d’appareil permet à la structure qu’il équipe de jouir de manière constante d’eau chaude. Mais il s’en distingue par son mode de fonctionnement, similaire à celui d’une pompe à chaleur aérothermique. En effet, pour s’activer, il utilise les calories naturellement présentes dans l’atmosphère qui l’entoure.

Une partie compresseur récupère l’air ambiant ou celui en provenance d’une ventilation mécanique de type VMC. Si la température de cet air récupéré peut varier de -5 à +35° C, celle idéale se situe aux alentours de 20°C. Les calories contenues dans cet air vont venir chauffer un liquide caloporteur, lequel transmet alors sa chaleur au ballon. L’eau ainsi produite dans celui-ci peut atteindre une température de 60°C.

Les avantages du chauffe-eau thermodynamique

En comparaison aux différentes productions d’eaux chaudes existantes, ce type d’appareil permet de consommer entre trois et quatre fois moins d’énergie. Cela dépend notamment de plusieurs facteurs dont la qualité du modèle choisi, la technologie utilisée par l’appareil et le gaz frigorifique qu’il contient. Les factures d’eau chaude peuvent ainsi être réduite de 70 %. Le prix est par ailleurs abordable, d’autant plus qu’il est possible de bénéficier du crédit d’impôt à 30% et de la Prime Énergie.

Le temps de chauffe est en outre assez court : environ huit heures pour un ballon de 250 litres. Enfin, c’est un appareil écologique : il tire profit d’une énergie propre et inépuisable, sans rejeter de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique

Un tel appareil a besoin d’une surface au sol d’au moins 10 m² et d’un volume d’air à brasser d’environ 20 m². Il doit en outre être installé dans un local chauffé. Le plus souvent, son encombrement le conduit à le reléguer dans une pièce annexe comme un garage ou une buanderie ; dans ce cas, il est important que la température des lieux ne descende pas sous les 5°C ; si tel était le cas toutefois, il faudrait ajouter une gaine permettant de pomper l’air dans une pièce voisine.

Idéalement, une pièce semi-enterrée est recommandée, pour faciliter l’évacuation de l’air refroidi vers l’extérieur de la maison..

Si vous souhaitez équiper votre logement d’un tel chauffe-eau, vous trouverez toutes les coordonnées de professionnels qualifiés dans l’annuaire du site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser