Ce qu’il faut savoir sur les raccords en plomberie

L'installation d'une tuyauterie passe nécessairement par des raccords. Certains sont mixtes et s'adaptent sur différents tuyaux.
Ce qu’il faut savoir sur les raccords en plomberie

L’installation d’une tuyauterie passe nécessairement par des raccords. Certains sont mixtes et s’adaptent sur différents tuyaux, mais la plupart disposent de leurs propres tuyaux. Que ce soit avec ou sans soudure, les raccords doivent être bien installés pour assurer une étanchéité parfaite. Détaillons chacun des 6 raccords existants en plomberie.

Le raccord cuivre en plomberie

A souder au brasage tendre ou fort pour assembler deux tubes de cuivre, le raccord cuivre est fiable, solide et se pose de façon apparente ou encastrée.

Par contre, il demande une certaine maîtrise de la brasure (et donc l’intervention d’un professionnel) et ne s’utilise pas pour le gaz. Il exige aussi un délai plus long de mise en oeuvre que les autres raccords.

Le raccord laiton en plomberie

A souder pour raccorder deux tubes de matières différentes (cuivre et acier par exemple), le raccord laiton sert aussi au raccordement de la robinetterie et à l’assemblage de deux tubes à collet battu. Mais il exige d’avoir le matériel adapté et en assemblage à collet battu, il ne peut pas être encastré ni utilisé pour le gaz.

Le raccord PVC en plomberie

A coller, le raccord PVC est le plus utilisé car il est très étanche et il existe dans de nombreuses configurations. De plus, il se pose facilement et sans soudure, son prix est dérisoire et vous bénéficiez d’un grand choix de raccords. Mais la dilatation de ce matériau est importante et il nécessite un respect strict de la mise en oeuvre.

Le raccord PER, à glissement ou à compression, en plomberie

Le raccord PER à glissement demande un outillage spécifique, mais il est plus fiable que le PER à compression. Son montage est assez rapide, mais les raccords doivent être apparents et sont interdits pour le gaz. Le raccord PER à compression demande peu d’outillage et a un montage rapide, mais il est interdit pour le gaz et les raccords doivent être accessibles.

Le raccord rapide en plomberie

Automatique, le raccord rapide simplifie la pose des installations et se présente en bicône ou américain.
Comme son nom l’indique, son montage est très facile et rapide, mais il ne peut pas être utilisé pour le gaz et en cas de démontage du raccord, il faut obligatoirement changer la bague ou le joint.

Le raccord à sertir en plomberie

Le raccord à sertir est utilisé pour le tube multicouche, le PER et le PB. Il offre une étanchéité parfaite et ne se corrode pas avec le temps. Mais son coût est élevé et il nécessite un outillage spécifique.

Chaque installation de plomberie est unique et demande des raccords et tubes bien particuliers. Aussi est-il préférable de faire appel à un professionnel.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser