Les obligations concernant l’eau chaude sanitaire

robinet

Un des éléments de confort de la vie domestique d’aujourd’hui est la présence d’une ou de plusieurs salles d’eau avec eau chaude dans l’habitation. L’alimentation en eau chaude sanitaire peut toutefois concerner les lieux de travail et les locaux recevant du public. En ce sens où l’eau chaude sanitaire est ainsi utilisée par un large public, des réglementations ont été mises en place afin de normaliser ses conditions d’utilisation. Découvrez les différentes obligations concernant l’eau chaude sanitaire.

Comprendre comment se fait la production d’eau chaude

L’eau chaude sanitaire est une denrée que chaque ménage utilise au quotidien pour satisfaire différents besoins, particulièrement pour l’hygiène et le chauffage de l’habitation. Les consommations évoluent ainsi en fonction du comportement des occupants et de leur nombre, mais aussi à l’équipement utilisé pour sa production. La question qui se pose maintenant est, comment se fait la production d’eau chaude sanitaire pour devenir aujourd’hui un véritable enjeu dans le concept de la réduction de la facture énergétique ? En effet, elle se révèle être l’une des sources de dépense énergétique des plus importantes actuellement.

Une raison pour laquelle d’ailleurs, les fabricants d’équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire innovent et se mettent à la recherche d’une production moins énergivore tout en respectant la réglementation sanitaire y afférant et comblant les attentes des utilisateurs. Les modes de production étant variés, pour les logements collectifs elles peuvent être réalisées par la chaufferie centrale ou par un générateur indépendant. Dans le cas d’une production individualisée, la production est généralement assurée par la chaudière qui alimente le chauffage de la maison.

La réglementation sanitaire sur la qualité et la température de l’eau

La réglementation sanitaire relative à l’alimentation en eau chaude stipule que l’eau chaude produite et sortant des points d’eau disponibles dans le logement doit être supérieur ou égal à 50 °C. Ceci, pour éviter les risques de brûlures et le développement des légionelles. Par rapport à la qualité de l’eau, les utilisateurs peuvent opter pour un traitement de l’eau qui ne concernera que le réseau d’eau chaude sanitaire. Un traitement de l’eau qui se réalisera par un traitement anticorrosion et anti-tartre.

Pour le traitement de l’eau, faites appel à un professionnel dont vous retrouverez en toute facilité au sein de l’annuaire du site qui ne répertorie que des experts dans leur métier.

En savoir plus :

Les différentes productions d’eau chaude